Passer au contenu

Logo

(SERM)

CAMPAGNE ÉLECTORALE 2018

LES PROFS DU SERM ACTIFS ET ENGAGÉS POUR L’ÉDUCATION PUBLIQUE

Mont-Joli, le 10 septembre 2018. – Comme ils s’y étaient engagés avant les vacances d’été, la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) et le Syndicat de l’enseignement de la région de la Mitis (SERM) seront actifs dans le mouvement Pour l’École Publique (PEP). L’objectif de ce mouvement est de s’assurer que l’école publique soit au cœur des discussions pour toute la durée de la campagne électorale et à l’avant plan des préoccupations du gouvernement que la population élira le 1er octobre prochain.

Si l’éducation était assurément au menu de la campagne lors de la rentrée des élèves, le mouvement PEP a pour mission de rappeler que ça ne doit pas s’arrêter là. Tout au long de septembre et de la campagne, les enseignantes et enseignants voudront entendre les engagements de tous les partis pour améliorer la situation, notamment :

• Assurer une composition de classe équilibrée et des services suffisants pour les élèves;
• Reconnaître l’autonomie professionnelle et offrir une charge de travail respectueuse du personnel enseignant;
• Accorder aux enseignantes et enseignants une rémunération à la hauteur du travail accompli.

Ainsi, le mouvement PEP sera actif sur le terrain avec des pancartes en faveur de l’école publique. Il a également constitué une plate-forme Web pour comprendre les engagements des partis au regard de ses trois principaux enjeux. Diverses autres actions seront réalisées durant la campagne : message publicitaire, pétition, lettres aux candidats et rencontres, etc.

« Nous voulons amener les partis à se compromettre en précisant leurs engagements et en faisant connaître leurs intentions réelles au regard de l’école publique et de la profession enseignante. Nous voulons voir des mesures portées par une vision globale qui vont au-delà d’annonces électoralistes », a expliqué Madame Martine M. Cliche, présidente du SERM.

Pour les organisations syndicales, il est clair que les partis politiques doivent s’engager à réinvestir massivement en éducation, de façon à rétablir minimalement le niveau de financement qui prévalait avant les compressions des dernières années. L’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) a d’ailleurs évalué ce montant à 1,4 G$ depuis 2003, en comptant l’inflation.


Profils

La Fédération des syndicats de l’enseignement regroupe 35 syndicats représentant plus de 65 000 enseignantes et enseignants de commissions scolaires de partout au Québec. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

Le SERM représente environ 1500 enseignantes et enseignants de tous les secteurs à l’emploi des commissions scolaires Monts-et-Marées et des Phares. Il est affilié à la FSE et à la CSQ.


– 30 –


Source:
Martine M. Cliche, SERM
(418) 775-4335 poste 223
serm1@globetrotter.net